Ne vous détrompez pas, ma mamie se nomme effectivement Suzette  et lorsque ses cousines, sœurs, filles, mère étaient (oui, là je remonte à début 1900) réunies, la table se composait de Suzette, Odette, Paulette, Pierrette, Antoinette, Georgette (et la blague facile : c'est la reine des paupiettes) et je dois en oublier (surtout les cousines que je n'ai pas connu)... tout le monde à Sète !
Mamie a beaucoup de spécialités (les chouchous, la macepan, la paella, la soupe de poisson, les tielles (le poisson en général ...) dont celle des OREILLETTES. Tout naturellement je lui demandais la recette, et tout naturellement elle m'a répondu :oreillettes_800
-" Tu vois, tu mets un peu de ça, de ça , tu mélanges, tu étires bien, surtout la pâte doit être très fine et tu fais cuire. Un peu de sucre glace et voilà".
Des oreillettes croustillantes et fines à souhait, que tu le monde adorait.
Oui MAIS voilà, avec des "un peu de ça et de ça", moi je n'y arrive pas !!! Et la recette qu'elle m'a écrite (pour me faire plaisir en me mentionnant des proportions) n'a pas donné le résultat escompté (mais certainement n'ai-je pas assez l'expérience encore de ses oreillettes !!).
500 g de farine
3 œufs
25 g de beurre
1/4 L d'eau 150 mL
1 sachet de sucre vanillé
Pincée de sel

1 - Faites fondre  le beurre dans l'eau chaude avec le sachet de sucre vanillé. Laissez tiédir et rajouter les œufs (j'ai battu le mélange ensuite au fouet).
2 - Rajoutez la farine. Vous devez obtenir une pâte souple ( en théorie). Laissez reposer 2 h  minimum dans un endroit chaud.
En fait j'ai obtenue une pâte très liquide et j'ai du rajouter 250 g de farine supplémentaire !! La pâte fut alors très collante. Je l'ai légèrement graissée avec 1 CàC de matière grasse et tout est rentrée dans l'ordre. La quantité d'eau doit être diminuée, à 150 mL.
3 -Préparez ensuite votre bain de friture (poêle haute pour moi), coupez des petits morceaux de pâte et étirez avec les mains. C'est la partie la plus délicate (et la plus longue), la pâte collant "légèrement" aux doigts (ma fille vous dira "c'est un euphémisme"). Plongez dans le bain de friture. Préparez une spatule pour retourner rapidement l'oreillette qui cuit en quelques secondes.

pate_800friture_800

4 - Egouttez, épongez sur du papier sopalin pour éliminer la graisse en excès (ça c'est ma touche perso) et saupoudrez de sucre glace.

oreillettes2_600

Au final : après bien des déboires de pâte, je suis quand même arrivée à façonner et cuire mes oreillettes. Evidemment le résultat est totalement différent de celui de mamie zezette : les miennes sont plus épaisses, moins croustillantes et plus dorées. Mais bon, elles se sont quand même laissées déguster !