Autre entrée de ce repas d’anniversaire, une terrine de poisson extraite d’un blog d’une terrinopathe !
Présentée pour l’occasion en portion individuelle, moulée dans de petits moules en silicone, une entrée idéale car préparée la veille. terrines_800

 

Pour 12 petites terrines :

Un bocal d’asperges vertes au naturel
1 œuf durs
300 g de chair de saumon (sans la peau) cuite au court-bouillon
4 tranches de truite fumée
½ bol de mayonnaise maison aux herbes (ciboulette, persil, basilic)
Le jus d’un ½ citron
3 feuilles de gélatine
alimentaire
Sel, poivre, feuille de laurier, herbes de Provence


1 – Faites cuire la chair de saumon frais au court-bouillon (eau+ feuille de laurier+ herbes de Provence+ sel) 15 minutes.
2 – Pendant ce temps, mixez l’œuf, les tiges d’asperges, les tranches de truite fumée coupées en petits morceaux. Ajoutez le jus du demi citron, la mayonnaise (adaptez les proportions en fonction de votre taux de cholestérol !!!). Mélangez harmonieusement.
terrine1_600
3 – Faites ramollir les tranches de gélatine dans de l’eau froide puis incorporez-les au saumon égoutté, chaud. Ecrasez à la fourchette puis mélangez le tout en fouettant généreusement. Versez cette préparation à celle aux asperges. Fouettez (ou mixez). Rectifiez l’assaisonnement.
4 – Remplissez vos moules en silicone à moitié. Déposez dans chacun une pointe d’asperge verte et complétez avec le reste de la préparation. Réfrigérez au minimum 12 h.


J’ai légèrement modifié la version de Bloga2, n’ayant pas sous la main de chair de truite, d’asperges fraiches ni de gelée au madère.

De l’avis des testeurs présents : c’est excellent, frais et parfumé. Tous sont devenus des adeptes de ce type de terrine. Souvenez-vous de la terrine aux deux saumons


terrine_800

La mayonnaise restante à permis aux plus gourmands de s’en régaler avec des tartines de pain légèrement grillées.