Et Bonjour Elisa !

 

« Comment vas-tu ma Lina ?????? Je t’ai senti un peu fatiguée lors de ton dernier post !

« Et comment ! Le boulot, métro, enfants, dodo …Dis-moi, que faudrait-il faire pour pouvoir lézarder  les pieds en éventail devant ma cheminée ???

« Et bé, fait travailler ton homme un peu… Tiens, voici La recette qui nécessite des bras costaux et musclés, parfait pour la farniente dominicale.aligofil2_1000

« Oh merci Elisa ! Et, les enfants peuvent l’aider ??

« Pardi, il faut bien apprendre à peler les patates !

 

Aligot de l’Aubrac

 

1 petit kilo de pommes de terre
500 g de fromage Aligot (congelé cet été)
100 g de crème fraiche (voir plus ou moins suivant la consistance de votre purée)
80 g de beurre
1 très grosse gousse d’ail ou deux moyennes
Sel

aligot_1200

1 – Faites cuire les pommes de terre, écrasez-les en purée en rajoutant la crème, le beurre, le sel et l’ail écrasé. Le goût de l'ail doit ressortir suffisamment, donc n'hésitez pas sur la quantité de deux gousses . Vous devez obtenir une purée compacte.
2 – Coupez la tome en fines lamelles et incorporez-les en tournant énergiquement, laissez fondre quelques instants à feu doux puis recommencez à remuer vigoureusement, toujours sur feu doux. Vous devez obtenir des fils de fromage …

Petite remarque : l'Aligot est un fromage peu salé, tenez-en compte lors de la préparation de votre purée qui doit être assez relevée.

 aligotpuree_1200

Dégustez accompagné d’une bonne saucisse de Lozère.

 

« Quel délice Elisa. Rien de tel que ce bon aligot pour réchauffer l’homme et satisfaire notre humeur. Ah, je me sens mieux tout d’un coup !

« Je te l’avais promis ma Lina, une recette Lozérienne, et ça repart…