Les images s’accumulent dans mon appareil photo et lecteur, ne vois-tu rien venir ?

 

« Et bien, que t’arrive-t-il Elisa?

« Té, salut Ma Lina, la neige a refroidi mes méninges et l’âge … avec l’âge l’inspiration n’est plus ce qu’elle était !

«  Oh Peuchère, la mamette qui parle … je suis plus vieille que toi et pas grabatère !

« Oui, tu as raison, ce rayon de soleil (imaginaire) me fait penser aux saveurs lointaines des années passées. Bon, je vais faire la nulle pendant quelques temps, et ne vais piocher que des recettes de blogs ou de livres. Voilà, c’est dit, pas d’innovation mais du copier-coller (enfin parfois les touches ne fonctionnent pas bien).

« Et tu commence par quoi alors ?

« Une invitation aux plaisirs de Céline qui cuisine comme un chef de bon petits plats épicés.

J’ai juste remplacé le poulet par des cuisses de canard et toutes les autres épices, n’ayant pas les mêmes à la maison, mais l’inspiration vient de sa recette !!!!!

« Ah, je te reconnais bien là, Elisa !!! »

canard_2000

  2 cuisses de canard
2 échalotes
Poivre Sichuan
Mélange d’épices de l’ile Maurice dominante Curry
Fleur de sel
Graines de Moutarde écrasées Mauricienne
1 kg de petites patates
Huile d’olive

Cocotte Américaine

 

1 – Emincez les échalotes. Nettoyez et pelez les pommes de terre. Versez les échalotes dans la cocotte. Disposez par-dessus vos cuisses de canard. Assaisonnez de poivre Sichuan, graines de moutard, mélange d’épices, fleur de sel. Tournez vos cuisses pour les imprégner de ces délices aromatiques. Versez par-dessus un peu d’huile d’olive et enfournez four traditionnel 180°C pendant 20 min.
2 – Ajoutez ensuite les pommes de terre en les remuant dans le jus obtenu. Salez à nouveau légèrement. Poursuivez la cuisson au moins 20 min.

 

canard2_2000

cocotte

La cocotte est une découverte de ma maman, et je dois avouer que maintenant la cuisson d’un rôti ne me fait plus peur. Les viandes dorent en même temps que les légumes cuisent. Pas besoin de tourner à mi-cuisson. L’ustensile est très léger et très facile à nettoyer. Ils sont forts ces américains !!! (enfin pas pour tout).